Comment fonctionne la Lune

La Lune : Notre satellite naturel

La Lune est notre unique satellite naturel. Elle est présente depuis quasiment le début de l’existence de notre système solaire et elle marque de son empreinte les nuits mais également les jours sur Terre. Indissociable de la Terre, avec qui elle entretien une relation fusionnelle depuis 4.5 milliards d’années. Mais comment fonctionne la Lune ? Nous verrons ici tous les éléments concernant la Lune, de sa composition à sa structure, en passant par ses caractéristiques et ses effets sur nous et notre planète bleue.

Comment fonctionne la lune, de quoi est-elle composé ?

Naissance de la Lune

La Lune est apparue il y a 4.5 milliards d’années et est nait de la collision de la Terre et d’un objet céleste imposant (>500km). La Terre a absorbé en grande partie le corps étrangers. Cependant, de nombreux morceaux ont été propulsés dans l’espace dû à la violence du choc. Ensuite, ils sont restés en orbite grâce à l’attraction terrestre et ont formé un disque de débris comme les anneaux de Jupiter par exemple. Petit à petit, ces éléments se sont agglutinés les uns aux autres et ont formé la Lune.

Caractéristiques de la Lune

La masse de la lune est de 7,347 7×1022 kg, soit 100 moins que la masse de la Terre. Elle se trouve à 385 000km de la Terre, ce qui correspond à 9.5 fois le tour du monde. La gravité y est 6 fois moins importante que sur terre (0.15g). Elle tourne autour de la terre à une vitesse de 3700km/h. Elle met 27 jours pour faire le tour complet de la terre (révolution sidérale).

La température à la surface de la lune varie de quasiment 300°C entre le jour et la nuit, dû à l’absence d’atmosphère. C’est pourquoi, la nuit, les températures sont glaciales, jusqu’à -175°C, alors qu’en journée, les températures montent jusqu’à 130°C.

Composition de le Lune

Dans cette partie, nous verrons que la Lune se compose de essentiellement de roche ignée (issue du feu) et non pas de roches sédimentaires, comme on trouve en majorité sur Terre. Cela vient du fait qu’il n’y a pas d’eau ni d’atmosphère sur la Lune. Les seules interactions qu’il y a avec la croute lunaire vient des météorites qui s’écrasent et libèrent beaucoup de chaleur lors de l’impact.

On trouve en majorité les éléments suivants : de la silice, de l’alumine, du fer, du titane, du magnésium et du sodium. Certains de ces éléments sont très recherchés sur Terre comme le titane.

La Lune contient beaucoup de silicium, de titane et d’un autre élément : l’oxygène. Tout est enfouie dans le sol de la Lune. Le noyau de la lune est composé essentiellement de fer, à 1500°C.

La Lune est couverte d’une terre blanchâtre que l’on appelle régolithe : c’est de la roche de la croûte qui est projeté en l’air lors d’impacts de météores. On les trouve donc plus souvent dans les cratères et on les appelle couvertures d’éjection.

Structure de la Lune

Pour comprendre comment fonctionne la Lune, il faut comprendre sa structure. Ainsi, la Lune se fragmente en 5 parties, pour un diamètre total de 3500km et un périmètre de 11 000 km :

1- L’écorce lunaire ou croûte lunaire, épaisse d’environ 100km.

Structure interne de la Lune
Source : Wikipédia

2 – Le manteau, épais de 1000km environ.

3 – Le magma, entre le manteau et le cœur de la Lune, 250km d’épaisseur.

4 – Le Cœur externe, qui est liquide et fait 150 km  d’épaisseur.                                                    

5 – Le Cœur interne, qui est solide et fait 250km de rayon

Les faces de la Lune

Pour comprendre comment la Lune fonctionne, il faut tout comprendre de son apparence. La Lune est segmenté en 2 parties, la face visible et la face cachée. Ainsi, elle présente toutes les 2 des aspects bien différents.

La face visible de la Lune

La face visible est la coté de Lune qui pointe en direction de la Terre, celle que nous voyons la nuit.

Nous voyons toujours la même face parce que la Lune tourne sur elle-même à la même vitesse qu’elle tourne autour de la Terre. Sa période de rotation est égale à sa période de révolution. On appelle cela une rotation synchrone.

On distingue 2 types de zones différentes

Tout d’abord les zones claires, qui sont les plateaux et les montagnes de la Lune.

Ensuite, les zones sombres, qui sont appelés « mers », à cause de leur ressemblance avec des mers vu de l’espace et même de la Terre.

De plus, il y a une multitude de cratères, qui sont des impacts des météorites. Il n’y a pas d’atmosphère, les météorites ne se désintègre pas comme avec la Terre et frappe le sol à pleine vitesse, créant des cratères de plusieurs kilomètres de diamètre.

La face cachée de la Lune

La face cachée de la lune est identique dans sa composition mais pas dans son apparence. En effet, la face cachée ne comporte pas de « mers » ou de hauts plateaux mais juste une multitude de cratères. C’est parce que la face cachée est exposée en permanence vers l’espace, et n’est pas protégé par la Terre comme l’est la face visible. Elle sert donc de bouclier pour la Terre, même si l’atmosphère terrestre fait le plus gros du travail.

Les différentes phases de la Lune

Pourquoi la Lune brille-t-elle ?

On peut penser que la Lune fonctionne de telle manière qu’elle créer sa propre lumière. Or, la Lune que l’on voit briller la nuit, n’émet pas de lumière comme le Soleil le fait. La Lune ne créer pas de lumière comme une étoile le fait, elle reflète simplement la lumière envoyée par le Soleil vers la Terre. Ainsi, selon sa position dans l’espace et la position de la Terre, elle ne reflète pas la lumière de la même manière. C’est pour ça que nous pouvons voir la Lune apparaitre dans le ciel sous différentes formes : pleine et brillante, en croissant, ou ….pas du tout.

Les cycles de la Lune

Voyons ici le cycle complet des phases de lune, en sachant qu’un cycle complet se fait en 27 jours.

1 – La nouvelle Lune

C’est la première phase, quand la Lune est entre la Terre et le Soleil. Elle est donc invisible car elle ne reflète pas la lumière vers la terre mais elle l’intercepte. On ne peut donc pas la voir.

2 – Le premier croissant

La Lune tourne autour de la Terre, elle n’est donc plus entre la Terre et le Soleil, mais légèrement décalée. Elle devient donc visible depuis la Terre, où on aperçoit un croissant assez mince.

3 – Le premier quartier 

La Lune est perpendiculaire à l’axe Soleil-Terre. On aperçoit la moitié de la face visible et la Lune, en demi-cercle.

4 – La Lune gibbeuse croissante

C’est la phase entre le premier quartier et la pleine Lune. C’est le moment où on aperçoit les ¾ de la phase visible depuis la Terre.

5 – La pleine Lune

La face visible est totalement éclairée par le Soleil. Elle forme un cercle parfait dans le ciel terrestre. C’est possible car notre planète est située entre le Soleil et la Lune.

6 – La Lune gibbeuse décroissante

C’est la phase de décroissance qui démarre, la Lune est a nouveau visible au ¾ depuis la Terre

7 – Le dernier quartier

La Lune forme un demi-cercle dans le ciel. Elle est de nouveau perpendiculaire à l’axe Soleil-Terre, néanmoins cette fois à l’opposé.

8 – Dernier Croissant 

On ne voit qu’un quart de la Lune, sous forme de croissant. C’est la dernière phase avant la nouvelle Lune. Puis, le cycle recommence à nouveau.

Cycle lunaire
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lune#/media/Fichier:Moon_phases_fr.jpg

3 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *