La banquise : Eau douce ou eau salée ?

la mer et la banquise ne font qu'une
Banquise

Définition de la banquise

La banquise est une grande étendue d’eau gelées, mais le terme banquise s’applique exclusivement lorsqu’il s’agit d’eau salée. Elle se forme avec de l’eau de mer qui se solidifie pour donner ces grandes étendues de glaces blanches. L’eau qui constitue la glace de la banquise est donc salée, car issue de la mer. On peut la différencier d’un glacier par exemple, qui est constitué d’eau douce, ou même d’une calotte, également constitué d’eau douce. Une calotte est une grande étendue de glace (supérieur à 50 000km²) reposant sur une surface rocheuse. Cette couche de glace est parfois épaisse de plusieurs kilomètres.

A l’inverse, la banquise ne repose pas sur un sol rocheux, mais sur l’eau. La banquise est donc plus instable car soumise aux forces de la mer. Des fissures peuvent se former, faisant apparaitre des chenaux d’eau libre, des rides de glaces, … et parfois même des icebergs, qui se détachent et dérivent, notamment lors de la période estivale.

Les 2 principales banquises de la Terre

Banquise arctique

La banquise Arctique se situe au Pôle Nord. La température moyenne à l’année est de -40°C, pouvant atteindre -70°C durant la période hivernale. La banquise arctique mesure 8.5 millions de km² en été, et double de volume pour atteindre environ 16 millions de km² en hiver. On peut observer 2 types de banquises. Il y a la banquise saisonnière, qui font d’une année à l’autre, et la banquise pérenne qui résiste à la fonte durant l’été.

Banquise Antarctique

La banquise Antarctique se situe au niveau du Pôle Sud, où la température moyenne à l’année est de -60°C. Elle peut chuter jusqu’à -90°C durant l’hiver. C’est l’endroit le plus froid sur Terre, et un des plus inhospitalier. La banquise Antarctique est aussi plus grande que celle de l’Arctique. En hiver, elle atteint les 19 millions de km², mais en été, elle ne mesure que 6.5 millions de km².

La différence de température entre les 2 Pôles s’explique par le fait que la calotte glacière est plus épaisse au Sud qu’au Nord. Les rayons de soleil réchauffent ainsi moins vite la couche de glace plus épaisse car ils pénètrent beaucoup plus difficilement dans la couche de glace inférieure et la couche rocheuse. A l’inverse, la Pole Nord possède une banquise qui fond plus rapidement car plus fine. L’eau a tendance à se réchauffer plus rapidement une fois fondue, ce qui amplifie le phénomène de réchauffement.

Composition de la banquise

L’eau qui constitue la banquise est salée. La salinité de cette eau apporte une différence notable pour la formation de la banquise. Elle gèle moins vite et a des températures plus basses. En effet, l’eau de mer gèle en moyenne autour des -1.8°C (pour un taux de salinité d’environ 30%) alors que de l’eau douce gèle a 0°C. Plus la quantité de sel est importante dans l’eau, plus les températures devront être basse pour que l’eau se solidifie. Selon les régions et les courants, la banquise est composé plus ou moins d’eau salée et d’eau douce.

Les températures extrêmes durant les phases hivernales sont propices à l’expansion de la banquise. Une couche pouvant atteindre 2 mètres d’épaisseurs se forme assez rapidement. Ensuite, isolée du froid en surface, la banquise s’épaissit plus lentement, et par le bas (la face en contact avec l’eau de mer). La température de l’eau sous la banquise est d’environ -1°C à -1.5°C. C’est parce que certains courants marins apportent des eaux plus chaudes, mais aussi parfois plus douces ou plus salées en fonctions des endroits.

Formation de la banquise

Quand la température de l’eau de mer arrive à −1,80°C, des petites paillettes de glaces apparaissent, c’est le début de la cristallisation. Lorsqu’ils sont plus nombreux, ces cristaux forment le frazil. C’est une couche de glace qui n’est pas encore solide, mais qui rend l’eau plus compacte et visqueuse. Petit à petit, le frasil se rassemble grâce au courants marins et aux vents, pour former une couche de plus en plus épaisse. Lorsque le frasil est assez dense, il se solidifie, tous les cristaux se lient entre eux et forme une jeune banquise.

Durant le processus de solidification, l’eau expulse très lentement le sel présent sous forme de gouttelettes de saumures. Ainsi la glace devient de plus en plus compacte, et s’adoucit au fil de temps, devenant de plus en plus transparente. Ce processus prends plusieurs années. La banquise est constitué d’eau salée, mais qui devient douce avec le temps

Glace de la banquise dans la mer
Banquise fragilisée

Pourquoi la glace flotte-t-elle ?

Lorsque la glace de la banquise se forme, elle emprisonne une partie du sel de l’eau de mer et des petites bulles d’air. Ainsi, la densité des glaces de mer est d’environ 0.9, alors que la densité de l’eau de mer est d’environ 1.025. Cette différence permet à la glace de flotter sur la mer assez facilement.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *