Pourquoi l'Homme baille ?
Pourquoi l'Homme baille ?
Pourquoi l’Homme baille-t-il ?

Ce geste, que nous constatons parmi les êtres vivants, est présent depuis la nuit des temps. Bailler, un phénomène aussi commun qu’intriguant. Pourquoi l’homme baille ? A quoi cela sert il, et comment le bâillement est déclenché ?

Aujourd’hui, dans cet article, nous allons nous pencher sur la question afin de mieux comprendre ce mécanisme particulier, commun à l’ensemble des vertébrés existant sur la planète terre.

Pourquoi l’homme baille-t-il ?

Depuis aussi longtemps que l’humanité étudie les comportements humains, et les répertorie, nous avons pu retrouver la trace d’interprétations de ce mécanisme de bâillement. Ainsi, déjà dans l’antiquité, Hippocrate avait soumis l’hypothèse que cette action musculaire permettait de favoriser la chute de fièvre chez l’homme.

Pendant toute l’histoire de l’humanité, de nombreuses théories ont été évoquées, mais sans grand fondement. Ce n’est qu’autour des années 1980 que l’on va se pencher sur la question sérieusement. les progrès de la neurophysiologie et de la neuropharmacologie de l’époque vont permettre d’analyser et comprendre ce mécanisme de bâillement.

Le bâillement, un réflexe musculaire incontrôlé chez l’homme

Parmi les nombreuses recherches sur le sujet, les chercheurs ont du mal à comprendre le rôle du bâillement chez l’humain. Ce mécanisme lié au sommeil, est plutôt la conséquence d’un état ( fatigue ), qu’une action à part entière.

Pourquoi l’homme baille-t-il ?

L’humain ne baille pas pour une raison précise, mais il baille en réaction à un état de fatigue. La seule fonction que l’on pourrait associer au bâillement serait l’étirement des muscles buccaux, et autour du cou.

Lorsque nous bâillons, nous constatons un mouvement d’étirement musculaire général des muscles respiratoires, en partant des muscles du visage et du cou, puis ensuite le pharynx et le larynx (muscles de la gorge), pour descendre jusqu’au diaphragme et aux muscles intercostaux.

Ainsi, lorsque nous sommes fatigués le soir, notre corps commence à se détendre, et se prépare à s’endormir.

Lorsque notre corps a besoin de sommeil pour se regénérer, notre corps fabrique de la mélatonine, l’hormone du sommeil, par le biais de la glande pinéale (située derrière le cerveau). Elle est régulatrice de l’horloge biologique, et rythme nos cycles réveil/sommeil.

En réaction à cette création hormonale, nous baillons. Lorsque nous nous réveillons, notre corps est encore rempli de mélatonine, et ce réflexe de bâillement est toujours présent, jusqu’à que nous soyons bien réveillés.

Ainsi, l’hypothèse est donc que le bâillement n’a pas de fonction très précise. Il est plutôt un réflexe musculaire lié à un statut de notre corps.

Toutefois, ce mécanisme peut nous donner beaucoup d’indications sur notre état de santé.

L’interprétation du bâillement chez l’homme

Même si nous ne pouvons pas vraiment expliquer la raison du bâillement, il est néanmoins possible d’interpréter les signes envoyés par ce mécanisme.

Nous baillons en moyenne entre 5 à 10 fois par jour. C’est une moyenne lorsque nous sommes en bonne santé, avec un sommeil suffisant régulier. Toutefois, des bâillements trop fréquents ou anormalement rares peuvent être associés à certaines pathologies chez l’être humain.

Il a par exemple été prouvé que la maladie de Parkinson avait tendance à supprimer ce réflexe de bâillement chez l’homme.

A l’inverse, de nombreuses pathologies cérébrales, neurologiques ou neuropsychologiques ont tendance à exagérer le bâillement chez l’homme.

Le bâillement est donc un mécanisme tout à fait naturel, relaxant. Toutefois, il peut être le symptôme d’un dérèglement chez l’homme ou la femme, lorsqu’il est anormalement réparti dans la journée.

Pourquoi l’homme baille, lorsqu’il voit quelqu’un bailler ?

Le mécanisme du bâillement parait terriblement contagieux. Nous voyons quelqu’un bailler, et sans être pour autant fatigués, nous nous mettons à faire la même chose. Pourquoi l’homme baille t’il lorsqu’il voit quelqu’un bailler ?

La réponse est de l’ordre du contexte social, plus qu’anatomique. En effet, l’être humain a tendance à vouloir s’intégrer socialement, à ressembler à ses pairs, être accepté.

Ce mécanisme est donc intimement lié à l’empathie, présente chez les humains.

Lorsqu’il reproduit une action d’un autre être humain, cela les rapproche par mimétisme. Ainsi, vous partagez ce bâillement. Que l’on veuille ou non créer ou entretenir un lien avec cette personne, c’est un mécanisme naturel instinctif présent en nous.

Désormais, vous savez pourquoi l’homme baille. Ces autres articles peuvent aussi vous intéresser :

Pourquoi l’Homme ronfle

Pourquoi l’Homme oubli

Retrouvez tous nos articles sur Sciences-culture

One response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.