Les secrets de beauté des pharaons

Les pharaons, ces monarques de la civilisation égyptienne antique, étaient connus pour leur souci de la beauté et de la présentation physique. La préservation de leur splendeur n’était pas seulement une question de vanité, mais aussi de statut divin qu’ils assumaient dans leur société. Mais comment les pharaons ont-ils préservé leur beauté dans une époque dépourvue de produits cosmétiques modernes ? Quels étaient leurs secrets ? Penchons-nous de près sur ces mystères.

L’usage intensif des huiles et des bains

Le climat sec et aride d’Egypte rendait nécessaire l’usage fréquent de hydratants pour la peau. Les pharaons étaient connus pour se baigner régulièrement dans l’eau du Nil mélangée à diverses huiles et parfums. Ces bains ne servaient pas uniquement à les nettoyer, ils étaient aussi l’occasion d’adoucir et hydrater leur peau. Ces huiles étaient souvent infusées avec des herbes et des fleurs pour produire des parfums attrayants. Les pharaons utilisaient aussi des élixirs à base d’huiles végétales comme l’huile d’olive, de sésame ou de lin pour nourrir leur peau et leurs cheveux.

Le maquillage, un rituel quotidien

Le maquillage n’était pas considéré comme une pratique purement esthétique en Egypte ancienne. Les pharaons recouraient au maquillage dans un rituel quotidien pour honorer les dieux. Le khôl noir était utilisé pour agrandir et protéger les yeux, tandis que les rouges à lèvres et les fards à joues étaient concoctés à base d’oxydes de fer pour donner une couleur riche et saturée à leurs traits.

Le henné, un atout beauté et santé

Les pharaons employaient aussi le henné, cette plante bien connue pour ses propriétés colorantes. Ils l’utilisaient pour teindre leurs cheveux et leurs ongles, mais aussi pour ses bienfaits sur la peau. En effet, le henné possède des vertus antifongiques et antibactériennes qui les aidaient à prévenir certaines maladies cutanées.

Les perruques, un signe distinctif

Une autre particularité de la beauté pharaonique résidait dans l’usage de perruques. Constituées de cheveux humains, de laine ou de fibres végétales, ces perruques étaient un signe d’élégance et de rang social. Elles étaient soigneusement décorées avec des bijoux et souvent parfumées avec des essences rares.

En somme, les secrets de beauté des pharaons étaient variés et reflétaient hautement le raffinement de la civilisation égyptienne antique. Ces techniques, basées sur l’utilisation de produits naturels et d’une routine bien établie, ont traversé les siècles pour encore aujourd’hui susciter notre admiration et notre curiosité.

La préservation de la beauté des pharaons : rituels et produits cosmétiques

Lorsqu’on parle de la beauté des pharaons, nous pensons souvent aux somptueux bijoux et aux fascinants masques funéraires ornés d’or et de pierres précieuses. Cependant, l’ancien Égypte accordait une importance énorme à la beauté physique et à l’hygiène personnelle.

L’utilisation de divers produits de beauté et de soins du corps par les pharaons et la noblesse égyptienne était courante et très appréciée. Ces produits comprenaient des huiles parfumées, des onguents, des baumes et des pâtes pour le soin de la peau, des cheveux et des dents.

Les huiles parfumées : essentielles pour la beauté des pharaons

Les huiles parfumées étaient très prisées pour leur capacité à adoucir la peau et à parfumer le corps. Elles étaient généralement créées en trempant des herbes aromatiques et des fleurs dans de l’huile jusqu’à ce que le parfum soit absorbé. Ensuite, l’huile parfumée serait utilisée pour oindre le corps, souvent après un bain.

Les onguents et les baumes : pour protéger et hydrater la peau

Les onguents et les baumes étaient un autre élément essentiel de la routine de beauté des pharaons. Composés de graisses animales et de plantes ou de résines aromatiques, ces produits étaient utilisés pour hydrater et protéger la peau contre le climat sec et le sable du désert.

Les pâtes dentaires : pour une hygiène buccale parfaite

L’hygiène buccale était également importante, et les pharaons utilisaient une variété de « pâtes dentaires » pour nettoyer leurs dents. Ces pâtes étaient souvent fabriquées à partir de cendres, de coquilles d’œufs broyées ou de miel.

Conclusion : l’art de la beauté selon les pharaons

En conclusion, la préservation de la beauté des pharaons allait bien au-delà des riches parures et des ornements que nous connaissons aujourd’hui. Cet aspect était un ensemble de pratiques et de rituels qui mettaient l’accent sur l’hygiène personnelle, la protection et le soin de la peau et des cheveux. Les huiles parfumées, les onguents et les pâtes dentaires étaient des éléments clés de cette routine. Ces pratiques nous montrent non seulement l’importance que les pharaons attachaient à la beauté physique, mais aussi l’incroyable diversité et l’ingéniosité des anciens égyptiens en matière de produits de beauté et de soins du corps.

Pour un peu plus de lecture :

Comment vivaient les gens avant l’invention de l’électricité ?

Quels étaient les aliments de base au Moyen Âge ?

Comment les anciens navigateurs s’orientaient-ils sans GPS ?

Comment les peuples anciens combattaient-ils le froid ?