Description du coq
Description du coq : Coq domestique
Coq domestique

On l’entend souvent le matin, lorsque le soleil se lève. Il a même été utilisé par les paysans et dans les villages pour sonner le réveil du matin et commencer la journée de travail. Si son « Cocorico » est si singulier et très reconnaissable. Mais que sait-on de cet animal emblématique de la basse-cour et de la ferme ? Dans cet article, nous vous donnerons une description détaillée du coq.

La saviez-vous : le coq est le mâle, la poule est la femelle. Leur petit se nomme le poussin.

Description du coq

Pour décrire le coq le plus fidèlement possible, nous donnerons les informations importantes en commençant par ses caractéristiques physiques pour le différencier des autres animaux, puis son habitat, son alimentation et son mode vie dans son milieu naturel.

Description physique du coq

Le coq est un oiseau appartenant à la famille des gallinacés, et plus précisément à l’ordre des galliformes. C’est le mâle de la poule. Il est reconnaissable à sa crête rouge et aux plumes de sa queue 2 fois plus grande que celles du reste de son corps, appelés grandes et petites faucilles. Le coq a un plumage plus coloré que celui des poules, pour attirer l’attention de ces dernières. Le coq possède 2 pattes de 4 doigts, munies de griffes et d’un ergot (une griffe sur le 4ieme doigt qui est aiguisé et qui sert à combattre, absent chez la femelle). La vue est le sens le plus développé chez le coq, lui permettant de voir à 60m de distance sans problème. Son cou lui permet d’avoir une vue très stable, même lorsqu’il court, grâce à 14 vertèbres cervicales qui lui offre une grande flexibilité. Le coq peut vivre jusqu’à 15 ans en captivité, environ 10 ans à l’état sauvage.

Le cri du coq permet de l’identifier : son chant fait « Cocorico ». On peut également dire que le coq coqueline ou coquerique, mais l’expression la plus utilisée est que le coq chante .

Si vous souhaitez savoir quels autres animaux chantent, cliquez ici !

Régime alimentaire du coq

Le coq, comme la poule, est omnivore. Il mange de tout : graines, fruits et légumes, mais aussi insectes, lézards, araignées, … Il peut même manger des charognes s’il manque de nourriture, jusqu’à dévorer la carcasse d’un congénère. Le coq n’a pas de dents, il gobe les aliments et les broient à l’aide de ses gésiers (muscles). Le coq a beaucoup de prédateurs, comme les renards, les loups, les félins, … mais peut se montrer agressif s’il est attaqué.

Habitat du coq

Le coq est présent sur tous les continents de la planète. C’est un animal qui a été domestiqué par l’homme il y a 8000 ans, qui représente une des sources de nourriture principale dans beaucoup de culture, du fait de son gros rendement de viande et de la qualité énergétique de sa viande. Il est facile à élever et son alimentation variée lui permet de s’adapter à tous les environnements. C’est l’homme qui l’a importé dans certains pays, comme l’Australie. Le coq ne vit pas dans les zones froides, comme les Pôles.

Mode de vie et de reproduction du coq

Description du coq et de son cri : Coq domestique et son harem de poules
Coq domestique et son harem de poules

Le coq est fertile dès sa première année. Il parade autour de la femelle pour la parade nuptiale, agitant ses couleurs, ses plumes, et poussant son cri, le chant. Il se bat violemment contre ses concurrents et les blessures graves sont nombreuses. Le coq règne en général sur un harem de plusieurs femelles, qu’il surveille et protège des prédateurs. Lorsqu’il s’accouple avec la poule, on dit qu’il la coche.

Désormais, vous connaissez la description complète du coq. Si vous souhaitez avoir la description du cochon, un autre animal de la ferme, n’hésitez pas à consulter notre article en cliquant sur le lien. Bonne lecture !

Retrouvez tous nos articles sur Sciences-culture

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.