Description du dindon

On observe le dindon surtout à la campagne, et si vous êtes sur cette article, c’est que vous voulez en avoir plus sur cet oiseau. Il ne s’agit pas d’un seul animal, mais d’un type d’espèce, plus particulièrement un volatile. Vous en avez peut-être mangé pendant les fêtes de Noël.  Il s’agit des animaux de la famille de Gallinacés, et plus particulièrement de la sous-espèce des Phasianidés. Il s’agit du dindon et de la dinde ! Nous vous donnerons dans cet article une description détaillée du dindon et de la dinde. C’est parti !

La saviez-vous ? Le petit du dindon et de la dinde s’appelle le dindonneau.

Description du dindon

Pour vous décrire précisément le dindon et la dinde, nous vous présenterons tout d’abord les caractéristiques qui en font un oiseau à part. Puis nous parlerons de son habitat, de son régime alimentaire et de son mode de vie. Pour finir, nous vous présenterons une expérience très étrange réaliser avec des dindons.

Caractéristiques du dindon et de la dinde

Le dindon est facilement reconnaissable. C’est un gros volatile, pouvant atteindre 130cm et peser jusqu’à 20kg pour le mâle et jusqu’à 2 fois moins pour la femelle, la dinde. Parfois, ils pèsent plus quand ils sont issus d’élevages. Le dindon est reconnaissable à son excroissance de peau attaché sur sa tête, et à son cou sans plume, semblable à celui d’un vautour. Son plumage est en général foncé et celui de la dinde un peu plus claire.

Description du dindon
Un dindon

Habitat du dindon

Les dindons vivent principalement dans les zones tempérées, comme l’Asie, l’Europe et l’Amérique du nord. Il faut savoir que le dindon est sédentaire. Il établi un territoire sur lequel il restera toute sa vie.

Régime alimentaire du dindon

Le régime alimentaire des dindons est simple : ils sont omnivores. Ils mangent de tout : des graines, des fruits, des insectes, et toute sorte de plantes. Les dindons ont une espérance de vie d’une dizaine d’année. Lorsque que ce sont des dindons d’élevages, leur espérance de vie est de 3 ans environ.

Reproduction du dindon

Les dindons sont monogames. Les mâles gloussent au début du printemps et mettent en avant leurs plumages pour attirer les femelles et se reproduire. Ils nichent en général à même le sol, dans de petit trous, ou simplement dans des buissons ou des hautes herbes pour être camouflés et se protéger des prédateurs.

Toutes ces espèces pondent au milieu du printemps et couvent leurs œufs pendant 1 mois entier. La dinde va pondre jusqu’à 20 œufs alors que la perdrix une dizaine maximum. Leurs œufs se ressemble et sont entre le blanc et le jaune, avec des petites taches marrons dessus, permettant à l’œuf d’être parfaitement caché dans les herbes. Les petits sont capables de marcher quelques heures à peine après avoir éclos et grandiront très vite. Ils seront capables d’être autonome dès le 2ieme mois et atteindront leur âge adulte dès la 2ieme année. Cette espèce est capable de pondre 2 fois dans l’année, une fois au printemps, et une fois vers le milieu de l’été si les conditions sont bonnes.

Description du dindon
Œufs de dinde

Expérience étonnante

Les chercheurs américains Martin Schein et Edgar Hale ont mené une expérience très étrange pour savoir quels étaient les critères physiques d’une femelle qui attiraient les mâles, et à partir de quel moment un mâle n’était plus intéressé par la femelle. Ils ont donc mis un dindon et une dinde ensemble. Le dindon s’est accouplé avec la femelle, jusqu’ici rien d’anormal. Puis les chercheurs ont retiré des parties du corps de la dinde : d’abord une aile, puis une seconde, puis les pattes, jusqu’à ne laisser que la tête au bout d’un bout de bois. A chaque fois le dindon s’est accouplé avec la femelle, même lorsqu’il ne restait que la tête. Cela démontre que le dindon n’est pas très difficile, et qu’il a envie de s’accoupler dès qu’il voit simplement la tête d’une femelle.

Maintenant, vous avez la description complète du dindon ! Si vous souhaitez connaitre la description du coq, un autre gallinacé, vous pouvez cliquer sur le lien vers l’autre article !

Retrouvez tous nos articles sur Sciences-culture

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.