Description du zèbre

Un zèbre dans la savane. Description du zèbre
Un zèbre dans la savane

Le zèbre est un animal emblématique de la savane. Avec ses rayures blanches et noires, on ne peut pas le confondre avec un cheval, même si les 2 sont de la famille des Equidés. Pourtant, même si on le connait tous, le zèbre nous cache beaucoup de choses. Quel est le cri du zèbre ? D’où viennent ses rayures ? Où vit-il ? Dans cet article, nous vous donnerons une description complète du zèbre. C’est parti !

La saviez-vous ? « Zèbre » est un nom vernaculaire qui désigne un ensemble d’espèces (zèbre Grant, zèbre Burchell, zèbre impérial, …). Le mâle et la femelle se nomme zèbre. Le petit du zèbre, par contre, se nomme zébreau !

Description du zèbre

Pour donner la description du zèbre la plus exacte possible, nous commencerons par vous donner ses caractéristiques physiques, puis nous parlerons de son habitat, de son alimentation et de son mode de vie. Bien évidemment, nous parlerons de l’origine de ses rayures.

Caractéristiques du zèbre

Le zèbre est un mammifère de la famille des Equidés, du genre Equus. Il mesure 1.1 mètre au garrot pour le plus petit (le zèbre commun) pour une longueur de 2.1 mètres minimum, et pèse environ 350kg. Il a les mensurations d’un petit cheval. Le plus gros spécimen (zèbre de Grévy) mesure 1.6 mètre au garrot pour 3 mètres de long et presque 500kg ! Il possède une queue de longs poils de 40cm et une crinière de poils en brosse, assez court et raide, qui forme une brosse. Il peut vivre jusqu’à 30 ans à l’état sauvage.

Les rayures du zèbre

La caractéristique physique principale du zèbre est sa couleur. Son pelage est rayé en blanc et noir. Les rayures blanches apparaissent avec le temps, car des le stade embryonnaire, l’animal est noir. En grandissant, des rayures noires apparaitront pour lui donner cet aspect si singulier.

Il y a 2 raisons qui explique les rayures du zèbre. La première, c’est pour atténuer la chaleur du Soleil sur leur peau. Le blanc renvoie la chaleur mais est plus fragile alors que le noir absorbe la chaleur mais est plus résistante aux UV. La deuxième raison est que certains de leurs prédateurs ne sont pas capables de percevoir toutes les couleurs. Ainsi, le pelage rayé offre une tenue de camouflage idéale, même s’il est noir et blanc.

La saviez-vous : chaque zèbre a un pelage et des rayures uniques. Certains scientifiques sont capables de les différencier comme des codes-barres.

Le cri du zèbre

Le zèbre hennit. Son cri est le hennissement et lui permet de communiquer avec ses congénères, avec lesquels ils forment de grand troupeau car se sont des animaux grégaires. Il communique aussi par les attitudes et la position de ses oreilles sur la tête, pour montrer son humeur.

Habitat du zèbre

Le zèbre ne vit que sur le continent africain. Il vie plus précisément en Afrique subsaharienne, dans les plaines, les montagnes, la savane et les biotopes semi-arides de l’Afrique Austral.

Les zèbres sont des animaux sociables. Description du zèbre
Les zèbres sont des animaux sociables

Régime alimentaire du zèbre

Le zèbre est exclusivement herbivore. Il se nourrit d’herbes, de racines, et de de plantes. Cet herbivore passe une grande partie de la journée à manger. Il ne rumine pas, il mange régulièrement. Ce mammifère a de nombreux prédateurs, comme les lions, les hyènes, les lycaons, …

Description du mode de vie et de reproduction du zèbre

Le zèbre mâle règne sur le groupe et peut s’accoupler avec toutes les femelles, mais les prétendants sont nombreux et les combats très violents. Coups de sabots ou morsures jusqu’au sang permettent au plus fort de dominer. Le gagnant s’accouple avec les femelles, qui entreront en gestation pendant 1 an pour donner naissance à un zébreau. Le petit peut marcher a peine 2h après sa naissance, et prendra son indépendance lors de sa deuxième année.

Désormais, vous connaissez la description détaillée du zèbre. Si vous souhaitez avoir la description du cheval, un lointain cousin de zèbre, n’hésitez pas à consulter notre article en cliquant sur le lien !

Retrouvez tous nos articles sur Sciences-culture

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.