rouleaux de papier toilette
Rouleaux de papier toilette

De nos jours, on utilise tous du papier toilette (ou papier hygiénique) lorsqu’on va aux WC. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Pour trouver une trace, sans mauvais jeu de mots, d’utilisation du papier comme outil d’hygiène, il faut remonter 1500 ans en arrière, en Chine. Mais son utilisation s’est démocratisée il y a moins d’un siècle. C’est parce que la composition et les techniques de fabrications ont fondamentalement changés au début du XXème siècle. C’est notamment grâce a l’apparition de la ouate de cellulose, plus douce et résistante que les papiers habituellement utilisés (journaux, prospectus, livres, …) pour se nettoyer les fesses. Dans cet article nous verrons la composition et la fabrication du papier toilette. Il y a plusieurs étapes essentielles que nous allons détailler.

Pour en savoir plus sur l’origine du papier toilette, cliquez ici !

1er étape de la fabrication : la matière première

Le papier, peu importe ses caractéristiques, est toujours issu du bois. Il est généralement coupé en petit morceaux pour être ensuite transformé. Mais avec l’augmentation de la consommation du papier au fil des années, les industriels ont commencé à innover pour trouver des solutions plus économiques et préserver les ressources et l’environnement. Ils peuvent utilisés du papier recyclé pour fabriquer du papier toilette !

2eme étape de la fabrication : la conception de la pâte

Lorsque la pâte est fabriquée à partir de bois, on fait cuir les petits morceaux de bois dans de l’eau. On incorpore également des produits chimiques dans le but de dissoudre un composant : la lignine. C’est une molécule qui permet aux fibres d’un arbre de rester collés entre elles et de rendre l’arbre solide. Lorsqu’on retire la lignine, on empêche cette liaison entre les fibres de cellulose sans pour autant les abimer. Ce procédé s’appelle la délignification ! La pâte est ensuite lavée de tous les produits chimiques et filtrée.

Lorsque que la pâte est fabriquée avec du papier recyclé, le procédé n’est pas le même. On déchiquète le papier en minuscule morceaux qu’on laisse tremper dans de l’eau pour le ramollir et le faire se transformer en pâte gluante. Ensuite on filtre et nettoie cette pâte pour enlever toute trace de produits comme les encres, la colle, …. Il ne reste ainsi que la pâte à papier qui est filtrée de son eau également.

3eme étape de la fabrication : Le blanchiment de la pâte à papier

Le blanchiment de la pâte est un procédé qui sert, comme son nom l’indique, à rendre le papier parfaitement blanc et sans impuretés. La pâte a tendance à jaunir naturellement. Lorsque la matière première est le bois, le procédé utilise des produits chimiques, dont de l’eau oxygénée.

Lorsque la matière première est du papier recyclé, le blanchiment consiste à nettoyer le papier broyé de l’encre et la colle restantes. Selon la qualité de papier recyclé utilisé, la pâte peut être blanchit artificiellement. Toutes ces étapes sont très énergivores et nécessitent une grande quantité d’eau de produits chimiques, ainsi que d’énergie.

4eme étape de la fabrication : la fabrication de la feuille

La pâte qui va servir à former la feuille de papier est filtré et purifié. Elle est donc prête pour être transformée en feuille de papier. Mais elle est encore très chargée en eau. Il faut donc l’égoutter. La pâte est étalée sur une plaque, elle va perdre une partie de son eau pendant ce processus. Ensuite, elle passe entre des rouleaux qui vont la compresser et lui faire perdre encore de l’eau et rendre la pâte plus solide, compact. A ce stade, cela forme une longue feuille de papier, encore un peu humide, qu’il faut faire sécher pour enlever les derniers pourcents d’humidité. La feuille passe entre d’autres rouleaux chauffés, qui vont rendre la feuille totalement solide et plate. La feuille de papier toilette est là. Il ne reste plus qu’à l’embobiner autour d’un gros rouleau.

5eme étape : la confection des rouleaux de papier toilette

C’est la dernière étape de la fabrication du papier toilette. On enroule le papier autour d’un mandrin en carton pour créer un rouleau de papier toilette. Pour faire des papiers toilettes avec plusieurs épaisseurs, on enroule le papier de différentes bobines autour du même mandrin. Ce sont des machines spécialisées, des rembobineuses, qui font ce travail. C’est durant cette même étape que les feuilles sont prédécoupées et les odeurs ajoutées. Une fois le rouleau terminé, une machine le coupe en plusieurs morceaux pour en faire les rouleaux de papier toilette de la taille désirée.

Rouleau de papier toilette et mandrin en carton
Rouleau de papier toilette et mandrin en carton

La fabrication de papier toilette a un impact environnemental important. La matière première, l’énergie et les ressources en eaux utilisées pour la conception ainsi que les produits chimiques font que cet objet du quotidien n’est pas sans risque pour notre planète. Des efforts sont faits, comme l’utilisation de papier recyclé, ou la gestion de l’eau qui est nettoyé et réutilisé dans le même circuit, grâce a des stations d’épuration obligatoires dans les usines. Le consommateur a aussi un rôle à jouer, régulant sa consommation de papier toilette, en constante augmentation, et en choisissant des marques engagées dans la gestion responsable des ressources.

Le saviez-vous : en Europe, la consommation moyenne de papier toilette par an et par habitant est de 120 rouleaux, soit 7kg de papier toilette.

Désormais, vous savez comment est fabriqué la papier toilette. Si vous souhaitez savoir quel est l’origine du papier peint, ou l’origine du papier aluminium, vous trouverez les réponses dans nos articles.

Sinon, vous pouvez retrouver tous nos articles sur Sciences-culture. Bonne lecture !

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.