L’apprentissage préverbal : une capacité cognitives chez le bébé

Avant même de pouvoir articuler leur premier mot, les bébés possèdent déjà une incroyable capacité à comprendre leur environnement. Découvrons ensemble comment et à quel point les bébés comprennent avant de parler.

La perception sonore chez le nourrisson

Les bébés commencent à développer leur sens de l’écoute bien avant leur naissance. En effet, l’ouïe est l’un des premiers sens à se développer chez le foetus. Cela leur permet, même à ce stade précoce, de distinguer différents types de sons. Une fois nés, ils sont capables de reconnaître la voix de leur mère et peuvent même distinguer leur langue maternelle d’une langue étrangère.

L’absorption de l’information par le bébé

Les bébés sont des éponges à informations. Grâce à leur curiosité naturelle et à leur désir d’explorer leur monde, ils absorbent énormément d’information bien avant de pouvoir parler. Par exemple, ils apprennent à comprendre la signification des expressions faciales et du langage corporel, et sont même capables de reconnaître certains mots simples.

L’apprentissage du langage chez le bébé

Le premier pas vers l’apprentissage du langage est la compréhension. Avant de pouvoir prononcer leur premier mot, les bébés commencent déjà à comprendre le sens de certains mots. Ils établissent une association entre les sons et leur signification. Par exemple,’ils apprennent que le mot « maman » désigne la femme qui prend soin d’eux et que « non » signifie qu’ils ne sont pas autorisés à faire quelque chose.

L’étude de la compréhension bébé et le langage

De nombreuses recherches ont été menées dans le but d’analyser la compréhension préverbale des bébés. Des techniques innovantes, comme la mesure de l’orientation du regard du bébé, ont montré que même les nourrissons de quelques mois sont capables de comprendre des mots de tous les jours. Cela suggère que le développement du langage commence bien avant que nous ne commencions à parler.

Les interactions sociales et leur rôle dans la compréhension

Les interactions sociales sont un élément essentiel de la compréhension préverbale des bébés. Par leurs observations, ils apprennent non seulement à comprendre le monde qui les entoure, mais aussi à interpréter le comportement des autres. Ils apprennent à « lire » les émotions sur les visages des gens, ce qui les aide à comprendre comment fonctionnent les relations sociales.

En somme, l’apprentissage préverbal joue un rôle essentiel dans le développement des bébés. Même s’ils ne peuvent pas encore parler, ils sont capables de comprendre leur environnement et d’apprendre de nouvelles choses chaque jour. Cela pose les bases de leur apprentissage du langage, qui se fera au cours des années suivantes.

Les jeunes enfants et la compréhension du langage

Poursuivons notre exploration de l’extraordinaire capacité des bébés à comprendre le langage avant même de pouvoir parler. Avant même de prononcer un seul mot, les bébés commencent à construire leur compréhension du monde qui les entoure grâce à un ensemble impressionnant de compétences cognitives.

Bien avant l’âge d’un an

Avant même de souffler leur première bougie, les bébés peuvent comprendre certains mots. Ils sont capables de suivre des commandes simples et de reconnaître les noms des objets familiers. Par exemple, un enfant de sept mois pourrait comprendre « où est la balle ? » et peut tourner son attention vers celle-ci. Ils ne peuvent peut-être pas encore parler, mais ils commencent à comprendre le processus d’association entre les mots et leur sens.

Reconnaissance des émotions

Une autre compétence essentielle que les bébés développent très tôt est la capacité à reconnaître les émotions dans le ton de la voix. Ils peuvent distinguer une expression enjouée d’une expression en colère ou triste. Cette compréhension émotionnelle est une étape cruciale dans le développement de la communication.

Sens des routines

Les bébés développent également un sens aigu des routines et des schémas. Ils peuvent anticiper ce qui les attend, comme le fait de savoir que le bain vient après le dîner. Ils articulent leurs expériences en tirant des leçons de ces routines, construisant ainsi un langage compréhensible avant de pouvoir s’exprimer verbalement.

Conclusion: L’impressionnante capacité de compréhension des bébés

Les bébés sont de véritables prodiges lorsqu’il s’agit de comprendre le langage. Bien avant qu’ils ne soient capables de prononcer leur premier mot, les bébés sont capables de comprendre certains termes, de reconnaître des émotions dans le langage verbal et non verbal, et d’anticiper des routines en utilisant leur sens du langage en développement.

Cela nous montre l’importance de parler aux bébés dès leur plus jeune âge, même si nous pensons qu’ils ne peuvent pas comprendre. En réalité, les bébés absorbent chaque mot, chaque son, et chaque intonation, construisant silencieusement leur compréhension du monde autour d’eux.

Deux faits sont importants à retenir : d’une part, les bébés comprennent longtemps avant de parler, et d’autre part, leur compréhension est riche et complexe, indiquant une capacité d’apprentissage incroyablement avancée.

En fin de compte, même si les bébés ne peuvent pas parler, cela ne signifie certainement pas qu’ils ne comprennent pas. Au contraire, ils comprendent beaucoup plus que nous pourrions imaginer.

Pour un peu plus de lecture :

Les animaux ont-ils leur propre langue ?

Les dauphins parlent-ils vraiment entre eux ?

Pourquoi les saisons semblent-elles décalées ?

Comment les anciens navigateurs s’orientaient-ils sans GPS ?